Tourisme et patrimoine

 

Le Blason

« De gueules au chevron d’or accompagné en pointe d’un croissant d’argent,
au chef cousu d’azur, chargé de trois étoiles d’or de six rais »

Ces armes sont celles des Dufaure de la Salesse et de la Gardelle.
On les voit sculptées dans la chapelle nord de l’église, en clé de voûte, avec la date : 1599.
Salesse et la Gardelle sont cités par Poulbrière dans le dictionnaire …
des paroisses du diocèse de Tulle comme village ou hameau d’Albussac.

 

L'église

      

L'église paroissiale St-Martin,
avec son choeur roman du XIème siècle
et sa cloche de 1675,
classés monuments historiques,
domine le bourg du haut de son clocher porche.

 

 

 

Les Cascades de Murel

 




La Cascade de la Prade

 

 Après un parcours nonchalant au milieu d’un paysage formé de prairies et de bois dans un relief de faible amplitude, le ruisseau de la Franche-Valeine plonge dans une faille qui va l’emmener 25 mètres plus bas et former la Cascade de la Prade.


Puis, ce lieu magique va dévoiler successivement 3 cascades différentes : la Grande Cascade (13 m) et les petites cascades (1.5 m et 4.5 m).

Une légende rapporte que les anciennes cloches du village reposent au fond de la vasque de la grande cascade.

 

  


 

Le 6 mai 1966, un périmètre incluant les cascades de Murel et la cascade de la Prade
est inscrit au titre des sites pittoresques du département de la Corrèze puis classé le
16 avril 1980.

 






La Grande Cascade

 

Le Rocher de la Sainte

Lieu de dévotion et de pèlerinage annuel,
la statue de la Vierge, appelée aussi
Notre Dame des Miracles, fut bénie le 17 mai 1880.

Plusieurs légendes abordent l’origine du site
qui reste malgré tout un mystère.

Les cascades du Rocher de la Sainte, visibles à proximité,
sur le ruisseau des Rochettes, seront inscrites
à l’inventaire des monuments naturels
et de site de caractère artistique, historique,
scientifique, légendaire ou pittoresque le 24 juillet 1990.

 
 
Un itinéraire de randonnée,
ponctué d’informations, a été aménagé,
au départ du bourg d’Albussac,
permettant la découverte de
ces différents sites
(circuit n°14 de la brochure "Bol d'air").

 

 

Roche de Vic

     

Point culminant de la commune (636 m) et ancien oppidum gaulois, ce haut-lieu présente double intérêt,
religieux par son traditionnel pèlerinage du 15 août en l’honneur de la Vierge
patronne du site en sa chapelle en pierres de taille reconstruite en 1960,
touristique ensuite par le panorama offert aux visiteurs dont la vue s’étend circulairement
sur les départements limitrophes par temps clair, guidé en cela par une table d’orientation.